Types d'enregistrement

Dès qu'il est question d'enregistrer de la musique, je tends à jongler entre trois différents types d'enregistrement en fonction de la situation et du lieu où je me trouve :

Enregistrement naturel (EN) : enregistrement se déroulant dans des endroits en pleine nature (forêts, montagnes, plaines, …). C'est là où Gaïa m'aide à narrer le caractère sacré de ses vents. C'est là où le sauvage dit éternellement la vérité.

Enregistrement naturel de type grotte (ENG) : similaire à l'enregistrement EN, mais se déroulant dans une grotte/caverne. Dans ce contexte, chaque morceau est enregistré en tirant parti de la réverbération naturelle et de l'énergie circulant autour, sans utiliser quelconque logiciel pour répliquer cet effet en post-production. Mon souhait est de recourir davantage (sinon de manière substantielle) à ce genre d'enregistrement à l'avenir.

Une grotte apparaît souvent comme un refuge naturel pour la nature et les personnes cherchant une connexion singulière avec le silence, la solitude et eux-mêmes.

La majorité des morceaux que j'enregistre de cette manière dans le ventre de Mère Nature vise à nourrir elle et l'âme de mes semblables. Un cadeau des vents. Un cadeau du cœur.

Enregistrement non naturel (ENN) : les morceaux marqués comme tels sont généralement enregistrés dans une pièce ou lors d'évènements spécifiques (cercles de méditation, sessions de yoga, sessions musicales dans la rue). Ils veillent malgré tout à apporter la paix et l'harmonie à quiconque désireux de les écouter.